Les portraits de Miss Acacia : Tarek, du tag à Paris Tonkar Magazine

Les portraits de Miss Acacia : Tarek, du tag à Paris Tonkar Magazine

Les billets de Miss Acacia

L’artiste dont je vais vous parler aujourd’hui n’est pas un nouveau venu dans l’univers urbain. Loin de là ! Il a commencé par le tag en 1985 après avoir découvert des métros et des stations couverts de tags et de graffitis… à Londres. Il fait alors le lien entre Londres et Paris, ou plus particulièrement près de chez lui, à la Porte de Vanves. Avec quelques copains, il commence dans son quartier avant de s’aventurer dans le métro et ailleurs dans Paris. A ce moment là (il est alors adolescent) il ne le fait pas pour l’art mais bien pour braver les interdits.

En 1989, alors qu’il est entrain de « décorer » une station de métro de la Ligne 10 avec une vingtaine d’autres tagueurs (Falone, West, Hoke, Odycé…), une idée germe dans son esprit. Pour devenir une véritable obsession. Faire un livre sur l’art urbain. C’est ainsi qu’est né Paris Tonkar,

View original post 668 more words

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s